Entre-Sort du pavillon

Solo pour 1 personne et 4 pavillons / Dessins poético-scientifiques

  • Amélie Delaunay Traits, lignes et points sur panneaux verticaux
  • Simon Deslandes Vibrations dans trompette, tubes plastiques et métalliques
Entre-Sort du pavillon

Douce transe introspective ? Massage sonore en quatre dimensions ?
Exposition évolutive ? Démonstrations scientifiques hallucinées ?

« C’est la volonté de détourner la trompette, d’aller chercher quelque chose d’intérieur, de personnel, qui m’a conduit à imaginer le système de trompette à 4 pavillons. La forme de solo pour une personne apparaît très vite comme idéale. Elle permet de construire de petites improvisations adaptées à chaque personne, à chaque énergie. Le choix de jouer totalement acoustique engendre une intimité, une proximité entre le souffleur et l’auditeur.trice. Cette très petite forme, douce et décroissante, loin des orgies sonores des grosses scènes me semble être une bonne occasion de prendre le temps pour s’arrêter, se poser, ouvrir ses oreilles et se laisse bercer par les vibrations de l’air, de (re)découvrir l’origine du son brut et fragile, susurré ou puissant. Je souhaite que cet instant précieux soit source de bien être pour l’auditeur.trice, une sorte de voyage immobile dans lequel les repères sensoriels peuvent être brouillés.

La rencontre avec Amélie a permis de développer la réflexion sur mon instrument. C’est très enrichissant et amusant de voir ses pensées entrer en résonance avec un autre esprit qui se les approprient pour mieux les transformer. À travers ses dessins, nourris par nos discussions autour de la trompette, de la vibration, elle offre un autre regard sur le son, le souffle et l’instrument. »