Pascal Vigier

Pascal VIGIERAprès une enfance bercée par le rock et la pop, il découvre adolescent le jazz rock puis le jazz mais aussi la musique classique, particulièrement celle du 20ème siècle. Débute la batterie en autodidacte en 1988 et intègre rapidement les ateliers jazz de l'association Walkin' à Cherbourg, sous la houlette de Jean-François Colson, Michel Samoïlikoff et Jean-Claude Lemenuel.

Son premier trio est celui de JF Colson en compagnie de Rémy Garçon, il tient les baguettes du Cherbourg Big Band et joue dans le trio du guitariste Franck Coméré. Après un premier boulot de disquaire, il s'isole au bord de la mer pour travailler l'instrument, puis rencontre le contrebassiste Jean-René Dalerci aux côtés duquel il apprend beaucoup. Il s'installe à Caen en 1995 et participe à la classe de jazz du conservatoire, dirigée par Richard Foy. Il joue avec les musiciens caennais, enregistre avec le groupe Pantincruel, tourne avec le trio du saxophoniste Fred Schmidely ainsi que celui de Patrick Martin avec Nicolas Talbot, et à la chance au grès de divers projets musicaux de jouer avec Christophe Monniot, Laurent Cugny, François Verly, Ronnie Patterson, Michel Godard et d'autres. Parallèlement il est le batteur du groupe de rock électro NPO.

Il est aujourd'hui batteur au sein de la Cie Ne Dites Pas Non, dans laquelle on peut l'entendre dans le quartet Issachar, le ciné concert Keaton/Tati, le ciné concert animé « le cri des insectes ». Batteur du Bibendum big band et divers autres orchestres jazz, prof de batterie de l'école de musique de Cabourg, il joue aussi dans le groupe de rock Haarlem Suffolk et le projet Live de l'artiste électro pop Fakear.